Forum de la guilde Conflit.
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quintessence du Conflit

Aller en bas 
AuteurMessage
ramoucho
Nouveau venu
Nouveau venu


Messages : 2
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Quintessence du Conflit   Dim 8 Mar 2009 - 23:52

L’antigravité est une idée qui consisterait à créer une zone ou un objet libre de toute interaction gravitationnelle. Il ne s’agit pas de compenser la force gravitationnelle par une force contraire pour maintenir le système en équilibre, un peu comme peut le faire un ballon d’hélium en défiant l’attraction terrestre, mais bien de supprimer toute force de gravité. L’antigravité se traduirait par une absence de force gravitationnelle dans une zone spatiale ou sur un objet donné, via un procédé technologique encore inconnu actuellement. Ce concept est un thème récurrent de la science-fiction, particulièrement dans le cas de la propulsion des vaisseaux spatiaux. Cette notion d’antigravité fait sa première apparition sous le nom de Cavorite dans l’ouvrage de H. G. Wells : Le premier Homme sur la Lune.

Le terme d’antigravité est aussi parfois utilisé pour se référer à une forme de propulsion sans réaction, autrement dit sans expulsion à l’arrière du véhicule d’une matière dans un sens pour entraîner son mouvement dans le sens opposé, comme cela se produit avec un ballon de baudruche lâché en plein air.

Dans la première description mathématique précise de la gravité, la Loi de la Gravitation Universelle d'Isaac Newton, la gravité était une force externe agissant de manière inconnue. Cependant dans la première partie du XXe siècle, le modèle physique newtonien fut remplacé par une théorie plus générale et complète, la Relativité Générale. En relativité générale, la gravité n’est plus une force au sens traditionnel du mot, mais le résultat de la géométrie de l’espace lui-même. Ces solutions géométriques sont la conséquence de ces « forces ». Dans ce cadre, la notion même d’antigravité n’est pas envisageable.

Il existe de nombreuses théories nouvelles qui s’ajoutent à la théorie de la relativité générale et certaines semblent permettre l’antigravité. Cependant, selon les théories de la physique moderne largement reconnues et vérifiées dans nombre d’expériences, on estime que l’antigravité est fort peu probable voire impossible.

Certaines histoires de science-fiction postulent l’existence d’une substance partiellement ou complètement opaque à l’apesanteur. Placer cette substance en dessous d’un objet réduirait ou éliminerait son poids, plaçant l’objet en lévitation avec une dépense d’énergie relativement faible. En physique newtonienne, où la gravité est une force qui se transmet de point à point, cette approche est admissible : le champ gravitationnel serait inhibé par un bouclier de la même manière que le champ magnétique l'est par des substances diamagnétiques.

Il y a de sérieuses raisons de penser que ce genre de substance n’existe pas. Imaginons les résultats obtenus si on plaçait une substance sous la moitié d’une roue en chute libre. Un côté de la roue sous la substance n’aurait pas de poids, tandis que l’autre subirait la gravité. Ce mouvement pourrait être exploité pour produire de l’énergie à partir de rien ce qui est une violation très claire de la première loi de la thermodynamique. Plus généralement, cela découle des lois de Gauss, qui indiquent que le carré inverse d’un champ statique (tel que le champ gravitationnel terrestre) ne peut être bloqué (le magnétisme est statique, mais au cube inverse).

L'antigraviton (particule d'antimatière associée au graviton) n'est pas une particule d'antigravité — d'ailleurs l'antigraviton est le graviton (une particule non chargée et non massique est sa propre antiparticule).

En théorie de la relativité générale, le concept entier est un illogisme.

En 1948, un homme d’affaire en pleine réussite, Roger Babson (fondateur de l’Université de Babson) créa la Fondation de Recherche Gravitationnelle (Gravity Research Foundation) afin d’étudier les différentes façons de réduire les effets de la gravité. Initialement, ses efforts étaient quelque peu excentriques, mais il tenait à l'occasion des conférences qui attiraient des gens comme Clarence Birdseye, inventeur des aliments congelés, et Igor Sikorsky, créateur de la plus grande firme d’hélicoptères de l'époque. La plupart du temps, ses recherches ne se focalisaient pas sur le contrôle de la gravité mais plutôt sur la compréhension du phénomène.

La fondation disparut quelque temps après la mort de Babson en 1967. Cependant, elle continue d’offrir des récompenses allant jusqu’à 5000$. Depuis 2007, elle est administrée par la ville de Wellesley dans le Massachusetts par George Rideout Junior, fils du directeur originel de la fondation. Les derniers vainqueurs incluent l’astrophysicien californien George F. Smoot, Prix Nobel de physique 2006.

On retrouve le thème de l'antigravité dans les œuvres de science-fiction. Les auteurs ont inventé divers moyens de faire léviter les objets et les personnes avec un coût moindre que celui du vol stationnaire. Par exemple, dans le film Retour vers le futur II, les skateboards deviennent des hoverboards et les voitures des aéroglisseurs.

Un récit non confirmé propagé par certains tenants de la théorie des Anciens Astronautes, prétend que Pizarro, face à l'empereur inca, se serait vu offrir deux disques d'or capables d'antigravité par l'effet de vibrations. Il les aurait fait fondre pour détruire ce qu'il prenait pour de la sorcellerie.
Le phénomène inverse est la création d'une gravité artificielle. Cela consiste à reproduire les effets de la gravité terrestre là ou il n'y en a pas (par exemple dans les vaisseaux spatiaux) ou là où elle est réduite (par exemple sur la Lune).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gingo
OFFICIER
OFFICIER
avatar

Messages : 1094
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 27
Localisation : Au cim

MessageSujet: Re: Quintessence du Conflit   Lun 9 Mar 2009 - 0:02

g pa lu mé c b1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quintessence du Conflit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conflit :: Le hall :: Conflit et son RPAY-
Sauter vers: